Chiaramente, ogni formato ha i propri vantaggi e svantaggi acquista antibiotici online per effettuare un acquisto, non è necessario fornire la prescrizione medica.

Francopa.fr

Numéro 1 - Juillet 2013
AU SOMMAIRE
Le recours à des méthodes alternatives en expérimentation FRANCOPA en bref animale est aujourd'hui une nécessité, eu égard notamment Infocentre aux exigences du règlement REACh qui requiert des résultats Point sur les méthodes alternatives rapides et fiables sur les propriétés toxiques et écotoxiques Quelques partenaires de FRANCOPA des substances chimiques. De plus, elles sont nécessaires pour répondre aux préoccupations sociétales autour d'une démarche éthique en expérimentation animale. Le règlement REACh et la directive sur la protection des ani- FRANCOPA EN BREF
maux utilisés à des fins scientifiques ne visant pas la suppres- sion des essais, les méthodes alternatives doivent permettre de satisfaire un ou plusieurs principes des « 3R » : Remplace- FRANCOPA est la plateforme française dédiée au dévelop- ment, Réduction ou Raffinement. pement, à la validation et à la diffusion de méthodes alter- natives en expérimentation animale. Elle est membre de la Dans ce contexte, nous sommes en présence d'un double défi plateforme européenne ECOPA (European Consensus-Plat- scientifique et applicatif.
form for Alternatives). Elle a été créée le 16 novembre 2007 (sous la forme d'un Groupement d'Intérêt Scientifique – GIS « Il faut en effet disposer de méthodes d'une part pertinentes et méthodes alternatives »). Dans un cadre d'évaluation du dan- prédictives d'effets biologiques et d'autre part reconnues par ger et du contrôle des produits de santé, des produits cosmé- les utilisateurs, gestionnaires et industriels.
tiques et des substances chimiques, elle rassemble des parte- Les développements scientifiques en toxicologie, avec les naires français ayant comme objectif commun de promouvoir avancées à la fois sur les mécanismes intracellulaires et sur les les méthodes permettant de réduire la souffrance animale, de réponses systémiques fournissent des outils pour répondre à recourir à une méthode bioinformatique, à un test cellulaire ces deux défis. en substitution d'un test sur animal, ou de réduire le nombre d'animaux utilisés au cours de ce test. Pour accompagner et promouvoir cette évolution, quatorze partenaires français d'horizons divers ont créé FRANCOPA. FRANCOPA compte quatorze partenaires des différents Cette plateforme française dédiée au développement, à la secteurs concernés issus des quatre piliers que sont les validation et à la diffusion de méthodes alternatives en expé- institutions gouvernementales, les instituts de recherches, rimentation animale s'inscrit dans le réseau européen ECOPA. l'industrie et les organisations non gouvernementales pour le Il n'est cependant de groupe actif sans plateforme d'échange bien être animal : l'INERIS (Institut national de l'environnement et de partage. L'infocentre est l'outil dont FRANCOPA avait be- industriel et des risques), l'ANSM (Agence nationale de soin. Il fournit les informations essentielles au praticien. Il per- sécurité du médicament et des produits de santé), la FEBEA met à chacun de déposer les informations scientifiques, tech- (Fédération des entreprises de la beauté), l'UIC (Union des niques et réglementaires utiles à tous. A travers son forum, industries chimiques), l'OPAL (Recherche expérimentale et il facilite le débat d'idées. Après une année 2012 de rodage, protection de l'animal de laboratoire), le CNRS (Centre national l'infocentre entre dans une phase de croissance, au cours de de la recherche scientifique), le CEA (Commissariat à l'énergie laquelle les partenaires vont se l'approprier et faire de lui l'outil atomique et aux énergies alternatives), l'INRA (Institut national collectif incontournable de la communication de FRANCOPA.
de la recherche agronomique), l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail), l'INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale), la LFDA (La fondation droit animal, Philippe HUBERT éthique et sciences), la SPTC (Société de pharmaco-toxicologie cellulaire), le LEEM (Les entreprises du médicament) et le ministère de l'écologie. INFOCENTRE - www.francopa.fr
L'INFOCENTRE de FRANCOPA a été mis en ligne le 1er juillet 2012. Ce support de FRANCOPA a pour objectif de favoriser le partage et les échanges d'informations et de points de vue parmi tous ceux se sentant concernés par le développement de méthodes alternatives en expérimentation animale.
POINT SUR LES MéTHODES ALTERNATIVES EN éCOTOXICOLOGIE
A. PERY, E. MOMBELLI, S. AÏT-AÏSSA et F. BRION
L'écotoxicologie apparait actuellement comme bien mal le mécanisme d'action des perturbateurs endocriniens armée en méthodes alternatives comparée à la toxicologie. chez le poisson zèbre (Danio rerio). Ce projet a permis Les défis sont pourtant de taille, car l'écotoxicologie a l'établissement de nouveaux tests pour l'évaluation de pour objet les écosystèmes, donc, potentiellement, toutes composés œstrogéniques dans une lignée cellulaire les espèces existantes et des niveaux d'organisation hépatique (Cosnefroy et al, 2012) ou chez l'embryon de biologiques complexes (populations et communautés). poisson zèbre (Brion et al 2012). L'utilisation du modèle poisson zèbre et en particulier du modèle embryonnaire A l'heure actuelle, seule une méthode est référencée par semble prometteuse pour le développement de l'ECVAM comme acceptable réglementairement. Il s'agit méthodes alternatives en écotoxicologie. Le test sur d'une méthode statistique visant à réduire l'utilisation embryon de poisson ou FET (pour Fish Embryo Test) a de poissons dans les tests aigus (« Upper Threshold émergé comme une alternative prometteuse aux essais Concentration approach »), en testant d'abord d'autres in vivo sur adultes et la ligne directrice de l'OCDE pour cet espèces (algues et invertébrés) pour n'exposer le poisson, essai a été récemment acceptée pour être incluse dans dans un premier temps, qu'à la plus faible concentration les essais réglementaires. L'étude des effets chroniques sans effet significatif sur les deux espèces testées. S'il des polluants peut être facilitée par la mesure de critères n'y a pas d'effet observé, on s'en tient là, sinon, une d'effets sub-léthaux comme la mesure d'expression de concentration inférieure est testée jusqu'à obtention gènes dans des lignées sauvages ou transgéniques dont d'une concentration sans effet (OECD, 2010). certaines sont adaptées au criblage des substances Il y a eu une prise de conscience récente de l'intérêt des chimiques. Le test sur embryons transgéniques (Brion méthodes alternatives en écotoxicologie. Ainsi, le réseau et al., 2012) est accepté au programme de validation de EUROECOTOX (http://www.euroecotox.eu/) a été formé, l'OCDE. suite à un financement de l'Union Européenne, afin de Les relations « structure-activité » (modélisation (Q)SAR, favoriser le développement et la diffusion de méthodes de l'anglais « (Quantitative) Structure-Activity relationship alternatives à l'échelle européenne. La première ») permettent de prédire un effet, mais aussi de prédire conférence européenne sur les méthodes alternatives en plusieurs variables d'entrée pour les autres modèles écotoxicologie a ainsi été organisée à l'EAWAG (Zürich) (par exemple, les coefficients de partage, les affinités de les 28 et 29 juin. D'autre programmes, comme le projet liaison aux récepteurs moléculaires), ce qui en renforce le HEROIC (http://www.heroic-fp7.eu/), lui aussi financé potentiel d'uilisation. En effet, le but de la modélisation par l'Union Européenne dans le cadre du septième QSAR est la prédiction d'une propriété biologique programme cadre, cherchent à définir les passerelles en fonction de la structure moléculaire (Mombelli et permettant d'utiliser en écotoxicologie des informations Ringeissen, 2009). C'est une forme de modélisation semi- obtenues en toxicologie. empirique nourrie par des données expérimentales sur Les développements actuels sont essentiellement les effets biologiques ou toxicologiques relatifs à une focalisés sur le poisson, en particulier sur les effets aigus série de substances. Les prédictions fournies par ces et la bioaccumulation. Pour cela, des approches de modèles peuvent être quantitatives (ex. prédiction de modélisation structure activité existent tout comme des la dose létale) ou qualitative (ex. catégorisation binaire approches sur embryons ou sur cellules, à une moindre substance toxique/substance non-toxique) et, dans le échelle qu'en toxicologie, pour étudier la cytotoxicité, cadre du règlement REACH sur la toxicité chimique, elles le métabolisme et l'accumulation in vitro et corréler ces peuvent remplacer les essais sur les animaux (Mombelli et réponses avec l'effet in vivo. Ringeissen, 2009). Afin de réduire autant que possible les fausses interprétations relatives aux prédictions (Q)SAR Concernant les approches in vitro, la nécessité de et de faciliter la communication parmi toutes les parties développer des modèles cellulaires dérivés d'organismes prenantes d'un processus décisionnel, l'OCDE a adopté d'intérêt écotoxicologique a été mise en avant assez des principes de validation qui rendent l'utilisation des tôt pour prendre en compte les spécificités d'espèces modèles (Q)SAR transparente et normalisée (Mombelli et en lien avec le métabolisme, le tissu ou les mécanismes Ringeissen, 2009). impliqués (Castano et al, 2003). Si la cytotoxicité sur modèles cellulaires de poisson s'avère aujourd'hui une Des projets de recherche récents, aux Etats-Unis alternative pertinente à l'évaluation de la toxicité aiguë (Watanabe et al., 2009 ; Li et al., 2011) et en Europe (projet in vivo (Schirmer, 2006), l'établissement de modèles non européen ChemScreen (http://www.bds.nl/chemscreen/ mammifères permettant appréhender des mécanismes index.htm), projet français PNRPE MOZAIC), cherchent d'action qui sous-tendent les effets chroniques reste à développer des approches intégrées pour prédire des plus récent. L'étude des perturbateurs endocriniens effets chroniques sur la reproduction des poissons. Ils dans le milieu aquatique et leur impact sur la fonction proposent des modèles toxicocinétiques à fondement de la reproduction chez les poissons a néanmoins physiologique capables d'intégrer des informations significativement contribué à ce développement. Par obtenues in vitro ou par modélisation structure-activité exemple, un des objectifs du projet français NEMO vise afin de prédire une perturbation de la reproduction. En effet, ces modèles intègrent les organes avec leur physiologie à développer des bio-essais in vitro et in vivo basés sur et leur fonctionnement propres. Ils sont donc capables de


prédire la concentration au niveau des organes et peuvent l'OCDE comme un concept unificateur permettant d'intégrer intégrer des modèles de réponse au niveau de chaque organe. toutes les informations toxicologiques (in vivo, vitro et silico) En particulier, le couplage entre les modèles de toxicocinétique recueillies à plusieurs niveaux d'organisation biologique (sub- et des modèles de régulation hormonale permet d'accéder cellulaire, cellulaire, tissulaire…) pour évaluer d'une façon aux aspects systémiques de la perturbation endocrinienne pertinente les effets sur l'organisme entier et les populations. en intégrant de manière dynamique les réactions de chaque Cette conceptualisation écotoxicologique devrait influer organe (cerveau, hypophyse, gonades par exemple). Sur ces significativement dans les prochaines années sur le programme développements, l'écotoxicologie avance au même rythme que de travail de l'OCDE (Schultz and Diederich, 2011) en permettant la toxicologie. Des approches cherchant à intégrer les résultats d'identifier les événements clés pour lesquels le besoin de de tests cellulaires et de prédictions structure-activité grâce méthodes d'essai in vitro est manifeste mais également sur à des modèles toxicocinétiques à fondement physiologique l'élaboration des stratégies de tests intégrés (STI).
se retrouvent ainsi dans plusieurs projets européens en cours pour prédire les effets des substances pharmaceutiques et En marge des développements in vitro et in silico, les cosmétiques (projets PREDICT-IV (http://www.predict-iv.toxi. niveaux population et communauté font encore l'objet de uni-wuerzburg.de/), COSMOS (http://www.cosmostox.eu/ développements limités. Même si les approches expérimentales home/welcome/)). Les approches de modélisation intégrée à ces niveaux, couteuses, ne concernent qu'un faible nombre rejoignent le concept des « chemins de l'effet adverse » (Adverse de substances chimiques, les études à cette échelle réclament Outcome Pathways en anglais, AOP)». l'utilisation d'un nombre important d'animaux et la mise au point d'approches pertinentes de changement d'échelle de Ce concept a été développé pour mettre en relation l'interaction l'individu aux populations doit être envisagée. Les quelques d'une substance chimique avec une cible moléculaire (ex. approches actuelles de modélisation de la dynamique des récepteur) et un effet adverse observable sur un individu écosystèmes (Sourisseau et al., 2008) ou de représentation de (ou une population) par le biais d'une description des étapes la distribution de sensibilité au sein d'une communauté à partir biochimiques et physiologiques intermédiaires (Kramer et de résultats obtenus par modélisation (Barron et al., 2012) ne al., 2011 ). Les AOPs sont en train de s'affirmer au sein de sont pas encore au point. Embryon et larve de poisson zèbre Barron MG, Jackson CR, Awkerman JA. 2012. Evaluations of Mombelli E, Ringeissen S. (2009) The computational prediction in silico development of aquatic toxicity species sensitivity of toxicological effects in regulatory contexts Current use distributions. Aquatic Toxicology 116-117, 1-7. and future potential of (Q)SAR tools Brion F, Le Page Y, Piccini B, Cardoso O, Tong SK, Chung BC, Actualité Chimique, Issue: 335 Pages: 52-59 Kah O. 2012. Screening Estrogenic Activities of Chemicals or OECD. 2010. Short guidance on the threshold approach for Mixtures In Vivo Using Transgenic (cyp19a1b-GFP) Zebrafish acute fish toxicity. OECD Environment, Health and Safety Embryos. Plos One 7, 10.
Publications. Series on Testing and Assessment. N° 126. Castano A, Bols N, Braunbeck T, et al. 2003. The use of fish cells Schirmer K. 2006. Proposal to improve vertebrate cell cultures in ecotoxicology - The report and recommendations of EC- to establish them as substitutes for the regulatory testing of VAM workshop 47. ATLA 31,317-351.
chemicals and effluents using fish. Toxicology 224,163-183.
Cosnefroy A, Brion F, Maillot-Maréchal E, Porcher JM, Pakdel Schultz, T., Diderich, B. 2011. Adverse Outcome Pathways and F, Balaguer P, Aït-Aïssa S. 2012. Selective Activation of Ze- Their Role in Helping to Formulate Mechanistically Relevant brafish Estrogen Receptor Subtypes by Chemicals by Using Stable Reporter Gene Assay Developed in a Zebrafish Liver Cell Line. Toxicological Sciences 125:439-449.
Sourisseau S, Bassères A, Périé F, Caquet T. 2008. Calibration, validation and sensitivity analysis of an ecosystem model Kramer VJ, Etterson MA, Hecker M, Murphy CA, Roesijadi G, applied to artificial streams. Water Research 42, 1167-1181. Spade DJ, Spromberg JA, Wang M, Ankley GT. 2011. Adverse outcome pathways and ecological risk assessment: bridging Watanabe KH, Li Z, Kroll KJ, Villeneuve DL, Garcia-Reyero N, to population-level effects. Environ. Toxicol. Chem. 30:64-76.
orlando EF, Sepulveda MS, Collette TW, Ekman DR, Ankley GT, Denslow ND. 2009. A computational model of the hypo- Li Z, Kroll KJ, Jensen KM, Villeneuve DL, Anley GT, Brian JV, Se- thalamic – pituitary – gonadal axis in male fathead minnows pulveda MS, Orlando EF, Lazorchak JM, Kostich M, Armstrong exposed to 17alpha-ethinyl estradiol and 17beta-estradiol. B, Denslow ND, Watanabe K. 2011. A computational model of Toxicological Sciences 109, 180-192.
the hypothalamic – pituitary – gonadal axis in female fathead minnows (Pimephales promelas) exposed to 17alpha-ethinyl estradiol and 17beta-trenbolone. BMC Systems Biology 5:63.
QUELQUES PARTENAIRES de FRANCOPA
de biologie à grande échelle («omiques», biologie structurale L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits intégrative, etc.) ou de recherche translationnelle. Enfin, la DSV de santé (ANSM) est chargée de garantir la sécurité des produits a également orienté une partie de ses recherches vers la lutte de santé destinés à l'homme tout au long de leur cycle de vie contre le bioterrorisme. Dans toutes ses activités, la DSV est (médicaments, produits biologiques, dispositifs médicaux, dis- particulièrement attentive à l'utilisation raisonnée des modèles positifs de diagnostic in vitro, produits cosmétiques, produits de biologiques, notamment précliniques, et explore le potentiel tatouage, produits biocides …).
des méthodes alternatives ou de la modélisation.
Elle évalue la sécurité d'emploi, l'efficacité et la qualité de ces La DSV place l'excellence et le partenariat au cœur de sa straté- produits. Elle assure la surveillance et le contrôle en laboratoire, gie. Ainsi, les 1900 collaborateurs de ses huit instituts publient et conduit des inspections sur les sites de fabrication. Elle mène chaque près d'un millier d'articles dans des revues scientifiques également des actions d'information sur les bénéfices et les internationales. Une vingtaine d'UMR avec les Etablissements risques de ces produits.
nationaux (CNRS, Inserm, INRA, etc.) et les Universités (Paris Etablissement public placé sous la tutelle du ministère chargé Sud, Grenoble, Marseille, etc.) hébergent près de deux tiers de de la Santé, l'ANSM s'est substituée le 1er mai 2012 à l'Agence ses effectifs. Actrice du développement économique, la DSV française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). mène une politique très active de valorisation de ses recherches Elle emploie environ 1 000 personnes sur les sites de Saint-De- et est très ouverte au partenariat industriel, notamment au tra- nis (93), Lyon et Montpellier. vers de ses plates-formes technologiques. L'ANSM a repris les missions exercées par l'Afssaps et de nou- Site internet : www-dsv.cea.fr velles responsabilités en matière de surveillance, de transpa- rence et d'information lui ont été confiées : - mesurer régulièrement l'évolution du rapport bénéfice/risque Le Centre national de la recherche scientifique est un organisme des médicaments commercialisés ; public, placé sous la tutelle du ministère de l'Enseignement su- - favoriser un accès rapide à l'innovation thérapeutique avant périeur et de la Recherche.
l'obtention de l'Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) ; Pluridisciplinaire, il couvre l'ensemble des domaines scienti- - assurer la transparence des travaux des commissions et des fiques : les sciences humaines et sociales, la biologie, la phy- groupes de travail ; sique nucléaire et la physique des particules, les sciences de - promouvoir la recherche académique sur la sécurité d'emploi l'information, l'ingénierie et les systèmes, la physique, les ma- des médicaments. A ce titre, l'ANSM a mis en place des appels thématiques, la chimie, les sciences de la Terre et de l'Univers, à projets à destination des organismes publics de recherche, l'écologie et l'environnement.Interdisciplinaire, il encourage des organismes privés de recherche à but non lucratifs et des les échanges entre les disciplines. Fort de 34 000 chercheurs, établissements de santé afin de développer une stratégie de ingénieurs et techniciens, le CNRS est organisé en 10 instituts recherche de haut niveau scientifique ; qui orchestrent la politique scientifique et 19 délégations qui le - renforcer la gestion des conflits d'intérêt ; représentent en région. Il dispose d'un budget de 3,3 milliards - développer l'information et sa diffusion auprès des patients, d'euros environ. Ses 1 053 laboratoires, dont près de 95 % en des professionnels de santé, des relais professionnels et socié- partenariat avec les universités, les grandes écoles et les autres tés savantes, de la presse… ; organismes de recherche, sont répartis sur l'ensemble du terri- - faire évoluer les relations avec les professionnels de santé et toire. Chaque année le CNRS décerne la médaille d'or, considé- rée comme la plus haute distinction scientifique française.
- mieux encadrer la publicité.
La Direction des contrôles, qui apporte une expertise technique FEBEA
et scientifique indépendante sur la qualité des produits de san- La FEBEA est l'unique Syndicat professionnel des entreprises té et de leur sécurité d'emploi, développe et applique depuis de beauté et de bien-être (parfumerie, cosmétiques, produits de nombreuses années des méthodes de remplacement de d'hygiène, de toilette, produits capillaires) reconnu au titre de l'expérimentation animale pour évaluer la sécurité des produits la loi de 1884.
cosmétiques. Par ailleurs, cette direction participe activement Elle rassemble plus de 350 entreprises, dont 85 % sont des PME. aux travaux actuels engagés par la Pharmacopée européenne La FEBEA représente l'essentiel du chiffre d'affaires du secteur.
et l'European Partnership for Alternative Approaches (EPAA). Les entreprises adhérant à la Fédération se répartissent en plu- L'objectif de ces travaux est de réduire et remplacer l'expéri- sieurs syndicats professionnels, chacun correspondant à un cir- mentation animale appliquée aux médicaments biologiques et cuit de distribution (distribution sélective, grande distribution, notamment pour le contrôle de la qualité des vaccins, domaine vente de conseil pharmaceutique, vente directe, distribution en qui utilise beaucoup d'animaux de laboratoire. salons de coiffure).
La FEBEA a deux principales missions : CEA - Direction des Sciences du Vivant
- représenter, promouvoir et défendre les positions des adhé- Les équipes de la Direction des Sciences du Vivant (DSV) du CEA rents ainsi que les intérêts collectifs de la profession, développent des recherches dans trois grands domaines à forts - assister sur le plan national et international les adhérents afin enjeux sociétaux : les technologies pour la santé, les énergies qu'ils puissent développer au mieux leur activité.
bas carbone et la sécurité. Par ses programmes consacrés à la radiobiologie, à la toxicologie des radionucléides ou des nano- particules, aux organismes photosynthétiques ou à la chimie biomimétique, la DSV participe au développement responsable des énergies décarbonées. Parallèlement, elle fait bénéficier le secteur de la santé des technologies innovantes d'imagerie, L'Institut National de l'Environnement Industriel et des Risques Fondée en 1968, l'OPAL (Recherche expérimentale et protec- a pour mission de contribuer à la prévention des risques que tion de l'animal de laboratoire) est la plus ancienne association les activités économiques font peser sur la santé, la sécurité de professionnels française à préconiser une recherche expéri- des personnes et des biens, et sur l'environnement. Il mène mentale de qualité et une utilisation raisonnée des animaux de des programmes de recherche visant à mieux comprendre les laboratoire.
phénomènes susceptibles de conduire aux situations de risques Les objectifs de l'OPAL sont de : ou d'atteintes à l'environnement et à la santé, et à développer - contribuer au développement de méthodes substitutives va- sa capacité d'expertise en matière de prévention. Ses compé- tences scientifiques et techniques sont mises à la disposition - promouvoir l'éthique et les bonnes pratiques en matière d'ex- des pouvoirs publics, des entreprises et des collectivités locales périmentation animale, afin de les aider à prendre les décisions les plus appropriées -proposer une réflexion de haut niveau sur l'évolution de la à une amélioration de la sécurité environnementale. Créé en recherche expérimentale.
1990, l'INERIS est un établissement public à caractère industriel L'association rassemble des professionnels du secteur acadé- et commercial, placé sous la tutelle du Ministère de l'Écolo- mique (Universités, Inserm, CNRS) et des industries pharma- gie, du Développement Durable et de l'Energie. Il emploie 588 ceutique, cosmétique, chimique,agro-alimentaire et des bio- personnes, basées principalement à Verneuil-en-Halatte, dans technologies.
l'Oise. Site Internet : www.ineris.fr.
L'OPAL participe aux groupes de travail, instances et commis- Au sein du pôle Dangers et Impacts sur le Vivant de la Direction sions représentatives des professionnels auprès des pouvoirs des Risques Chroniques, l'INERIS développe des travaux autour publics, décerne des prix à des journalistes pour le traitement des méthodes alternatives dans les domaines de la toxicolo- objectif des sujets se rapportant à l'expérimentation animale, gie et de l'écotoxicologie. Dans ce domaine les axes de travail récompense des travaux de thèse développant des méthodes concernent le développement et la validation de modèles in substitutives, organise tous les 2 ans des colloques très appré- vitro et la modélisation pour évaluer la dangerosité des subs- ciés de la communauté scientifique et des tutelles en particulier tances. Par ailleurs il examine l'utilisation des méthodes alter- sur le thème de la fameuse règle des 3 R (Remplacer, Réduire, natives dans un cadre réglementaire et accompagne la certifi- cation de ces méthodes pour les industriels.
Leem (Les Entreprises du Médicament) est l'organisation pro- fessionnelle qui fédère et représente les entreprises du médi- cament présentes en France. Il promeut des démarches collec- tives de progrès, de qualité et de valorisation du secteur.
Directeur de la publication : Philippe HUBERT
Directeur de la rédaction : Alexandre PERY
Comité de rédaction de la newsletter n°1 : Alexandre PERY, François BRION, Sélim AÏT AÏSSA, Enrico MOMBELLI, Philippe HUBERT
Maquette : Vanessa VEG
FRANCOPA est constitué des représentants des structures suivantes :
ANSM
- Agence Nationale de Sécurité du Médicament et de la santé
ANSES - Agence Nationale de Sécurité Sanitaire
CEA - Commissariat à l'Energie Atomique et aux énergies alternatives
CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique
FEBEA - Fédération des Entreprises de la Beauté
INERIS - Institut National de l'Environnement Industriel et des Risques
INRA - Institut National de la Recherche Agronomique
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
LEEM - Les Entreprises du Médicament
LFDA - La Fondation Droit Animal, éthique et sciences
MEDDE - Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie
OPAL - Recherche Expérimentale et Protection de l'Animal en Laboratoire
SPTC - Société de Pharmaco-Toxicologie Cellulaire
UIC - Union des Industries Chimiques
- ISSN en cours -

Source: http://www.francopa.fr/web/francopa?page=newsletterFile&id=43195

ceo1_05_eng ok comp

the magazine for decisionmakers. march-may 2005 Biotech file. Success through innovation: Swiss companies take the lead. ETH Zurich. How do you become world class? By making your visions a reality.Weisse Arena AG. Edging the competition for guests, overnight stays and image. Coop. Hansueli Loosli: Staying competitive without forsaking quality. Publisher: PricewaterhouseCoopers AG ceo magazine, Stampfenbachstrasse 73, CH-8035 Zurich, Switzerland

M300358

Cross-inhibition of SR-BI- and ABCA1-mediatedcholesterol transport by the small molecules BLT-4and glyburide Thomas J. F. Nieland,*,†,§ Angeliki Chroni,** Michael L. Fitzgerald,†† Zoltan Maliga,†,§Vassilis I. Zannis,** Tomas Kirchhausen,† and Monty Krieger1,* Department of Biology,* Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, MA 02139; Department of Cell Biology,† Harvard Medical School, and The CBR Institute for Biomedical Research, Inc., Boston, MA02115-5701; Molecular Genetics, Whitaker Cardiovascular Institute, Department of Medicine and Biochemistry,** Boston University School of Medicine, Boston, MA 02118; Lipid Metabolism Unit,†† Massachusetts General Hospital, Harvard Medical School, Boston, MA 02114; and Harvard Institute for Chemistry and Cell Biology,§ Seeley G. Mudd 604, Boston, MA 02115